Le sacrement de l’Ordre est l’événement par lequel un homme devient diacre, prêtre ou évêque

L’appel de Jésus Christ

Le premier acte de Jésus rapporté par les évangiles est l’appel des disciples. La mission de Jésus ne se fait pas sans les hommes. Pour réaliser sa mission de sauver les hommes par l’amour, Jésus choisit d’avoir besoin d’eux. Après la résurrection du Christ, sous l’action de l’Esprit Saint, l’Église se constitue autour de Pierre et de ses compagnons ; leurs fonctions se développent autour de l’annonce de la Bonne Nouvelle, de la sanctification et de la communion fraternelle.

L’organisation des premières communautés chrétiennes

Autour de la communauté, par elle, et pour elle, s’organisent différents services sous l’action de l’Esprit Saint. Aujourd’hui encore, cet appel est entendu par ceux qui sont “ordonnés” à la construction de l’Église comme corps du Christ, corps eucharistique, ordonné à l’annonce de la Bonne Nouvelle du Salut.

Qui sont les prêtres ?

Les prêtres sont avant tout les serviteurs du Christ et agissent en son nom et en sa personne. Ils répondent à un appel de Dieu et de l’Église et se voient confier trois missions :

  • Rassembler la communauté,
  • Proclamer la Parole et la rendre vivante,
  • Sanctifier le peuple qui leur est confié par la prière et les sacrements.

Dans ces trois missions, priorité est toujours donnée à la proclamation de la Parole de Dieu.

Dans cette annonce de l’Évangile, le prêtre est d’abord envoyé à la communauté qui l’accueille, mais aussi à ceux qui sont « plus loin », à ceux pour qui le message de l’Évangile est moins connu, aux non-croyants. Les fidèles sont appelés à courir avec lui, « concourir », afin d’être un peuple missionnaire….

Qui sont les diacres ?

Sur les diacres, l’évêque a imposé les mains ‘non pas en vue du sacerdoce, mais en vue du service’  » Le diacre est spécialement rattaché à l’évêque dans les tâches de sa  » diaconie  » ; Les diacres participent d’une façon spéciale à la mission et à la grâce du Christ . Le sacrement de l’Ordre les marque d’une empreinte ( » caractère « ) que nul ne peut faire disparaître et qui les configure au Christ qui s’est fait le  » diacre « , c’est-à-dire le serviteur de tous. Il appartient entre autres aux diacres d’assister l’évêque et les prêtres dans la célébration des divins mystères, surtout de l’Eucharistie, de la distribuer, d’assister au mariage et de le bénir, de proclamer l’Evangile et de prêcher, de présider aux funérailles et de se consacrer aux divers services de la charité.

Depuis le deuxième Concile du Vatican, l’Église latine a rétabli le diaconat  » en tant que degré propre et permanent de la hiérarchie. Ce diaconat permanent, qui peut être conféré à des hommes mariés, constitue un enrichissement important pour la mission de l’Église. En effet, il est approprié et utile que des hommes qui accomplissent dans l’Église un ministère vraiment diaconal, soit dans la vie liturgique et pastorale, soit dans les œuvres sociales et caritatives  » soient fortifiés par l’imposition des mains transmise depuis les apôtres et plus étroitement unis à l’autel, pour qu’ils s’acquittent de leur ministère plus efficacement, au moyen de la grâce sacramentelle du diaconat « 

Les vocations pour devenir prêtre ou diacre

En quoi consiste la vocation ?

Au point de vue religieux, la vocation est un appel par Dieu. Le mot « vocation » vient du latin « vocare » qui signifie : appeler. L’appel de Dieu se manifeste de deux manières : d’une part par une aspiration personnelle intérieure et d’autre part par un appel extérieur de l’Église. L’appel de l’Église s’exprime par le besoin d’une communauté, l’interpellation d’un prêtre, et finalement par l’appel officiel de l’évêque. L’appel de Dieu suppose des aptitudes suffisantes (morale, affective, intellectuelles… ) pour répondre à son appel. Dieu ne demande pas l’impossible.

Comment connaître sa vocation ? Comment savoir si Dieu appelle ?

« Seigneur, que veux-tu que je fasse ? » Pour connaître sa vocation, il faut découvrir si l’aspiration intérieure peut être reconnue comme venant de Dieu. L’appel de Dieu se reconnaît dans la prière et la méditation de la Parole de Dieu. Discerner une vocation religieuse n’est pas une chose facile. On a besoin d’une aide et d’un accompagnement spirituel.

Peut-on intervenir pour éveiller une vocation religieuse ou sacerdotale ?

Parfois c’est une parole qui éveille la pensée de la vocation. « T’es-tu posé la question de devenir prêtre ? » C’est souvent la parole d’un autre qui nous révèle nos désirs cachés, quand elle est respectueuse de la liberté. Un homme marié a dit : »Quand j’étais jeune, j’ai pensé à être prêtre, mais personne ne me l’a demandé ». Poser à un jeune la question de la vocation, c’est lui donner la possibilité de réfléchir sur ce qu’il veut faire de sa vie.

Back to top